Browning remporte une course dramatique de l’ADAC F4 après que Montoya ait été pénalisé

Total
0
Shares

Le champion britannique en titre de Formule 4 Luke Browning a remporté sa première victoire en ADAC F4 lors de la troisième course au Red Bull Ring, bien qu’il ait terminé deuxième sur la route.

Browning s’est élancé en quatrième position sur la grille inversée, derrière Victoer Bernier de R-ace GP et le duo Prema Sebastian Montoya et Kirill Smal.

Les partants de la première ligne ont fait les meilleurs lancements, Montoya se glissant à l’intérieur de Bernier pour prendre la tête au premier virage, tandis que Browning est entré en collision avec Ollie Bearman, le leader des points de Van Amersfoort Racing, dans le virage à droite de Remus.

Les trois premiers se sont détachés mais au deuxième tour, la voiture de sécurité a été appelée après que Marcus Amand de R-ace ait décroché suite à un tête-à-queue, réduisant les écarts à néant. Cela devenait particulièrement significatif lorsqu’il a été annoncé que Bernier et Montoya avaient tous deux sauté le départ et qu’ils recevraient donc des pénalités de cinq secondes.

Bernier a repris la tête de la course au tour de redémarrage, et sa manœuvre dans la descente du virage droit de Gosser a également permis à Smal de prendre la deuxième place. Montoya est repassé devant deux tours plus tard, puis est revenu à la première place le tour suivant en dépassant Bernier.

Il semblait que Bernier allait tomber en troisième position, Smal a attaqué par l’extérieur de Remus au tour suivant. Il n’a pas réussi à prendre de l’avance, mais il a essayé de faire de même avec Remus. Bernier lui a laissé peu d’espace, les deux sont entrés en collision et Smal a perdu son aileron avant. Bernier a également écopé d’une pénalité, ce qui signifie que Tim Tramnitz (US Racing) est désormais le leader effectif derrière Montoya.

Montoya a conduit calmement et était sur la bonne voie pour porter son avance à cinq secondes, tandis que Tramnitz a vu ses chances s’envoler à quelques tours de l’arrivée. Une sortie large dans le dernier virage a permis à son coéquipier Browning de passer, puis Francesco Braschi de Jenzer Motorsport l’a percuté par l’arrière et a arraché son aileron arrière.

Remarquablement, Tramnitz a pu rester dans le rythme de ceux qui l’entouraient, mais une période de voiture de sécurité a été nécessaire pour récupérer son aileron arrière. Montoya a également mal négocié le dernier virage au moment du redémarrage, laissant Browning et Braschi devant.

Il s’est cependant repris et a dépassé les deux dans les deux derniers tours pour franchir la ligne d’arrivée en premier, mais a été rétrogradé en huitième position par sa pénalité. Il est devenu septième lorsque Braschi a reçu l’équivalent d’un drive through pour avoir heurté Tramnitz – qui a reçu le drapeau noir et orange et a dû rentrer aux stands – et Cenyu Han et Nikita Bedrin de VAR ont fini sur le podium avec Browning.

Après de nombreuses batailles derrière, Leonardo Fornaroli d’Iron Lynx a été rétrogradé à la 11e place à la fin, deux places devant Bernier, tandis qu’une collision avec son coéquipier Joshua Dufek a entraîné l’abandon de Bearman, qui reste néanmoins leader des points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *